En finir avec le sentiment d'infériorité : 5 axes à travailler

Le sentiment d’infériorité peut être véritablement destructeur. Doutes, complexes, peurs, affaiblissement de l’image de soi : les conséquences sur votre épanouissement personnel sont souvent importantes, et peuvent vous empêcher d’avancer. Vous souhaitez en finir avec le sentiment d’infériorité ? Je vous livre aujourd’hui mes conseils pour y parvenir petit à petit.

En finir avec le sentiment d'infériorité - Elisabeth Spertino hypnose psychopraticienne

Conseil n°1 : Arrêter de se comparer aux autres

Le complexe d’infériorité est par définition entretenu par les comparaisons que vous faites entre vous-même et les autres. En vous déconsidérant par rapport aux personnes qui vous entourent, vous ne cessez d’alimenter ce sentiment négatif. Chacun possède ses propres qualités, et ses propres défauts.

Alors, pour réussir à lutter contre cette habitude que vous avez de vous comparer aux autres, analysez les éléments déclencheurs qui vous y poussent : utilisation des réseaux sociaux ? Contact avec certaines personnes qui se vantent beaucoup ? Activités que vous avez du mal à pratiquer ?

A chaque fois que vous vous comparez aux autres, analysez la situation avec objectivité, et notez sur une liste l’élément déclencheur. L’objectif, c’est de bel et bien essayer d’agir à la source, en évitant de réaliser des activités qui vous poussent à douter de vous.

Conseil n°2 : Comprendre d’où vient ce sentiment d’infériorité

Parfois, le sentiment d’infériorité naît d’un élément déclencheur marquant : un échec amoureux, une relation amicale brisée, un lien familial rompu, un décès, un licenciement…

Mais le complexe d’infériorité peut également être lié à l’enfance : un père ou une mère qui délaisse ses enfants, des moqueries subies à l’école…

En réalité, pour réussir à en finir avec votre sentiment d’infériorité, comprendre les causes qui l’ont fait apparaître est une étape essentielle. Elle vous aidera à mieux comprendre vos mécanismes de fonctionnement, et à mettre le doigt sur ce qui était jusqu’aujourd’hui peut être profondément enfoui en vous.

Et pour mieux comprendre comment agir efficacement, il est également essentiel de faire le point sur la nature même de votre sentiment d’infériorité :

- S’agit-il d’un complexe social ? Cette forme de sentiment d’infériorité se manifeste souvent dans le domaine professionnel : elle peut naître d’une origine sociale modeste, ou encore d’un manque de moyens financiers ;

- S’agit-il d’un complexe physique ? Ce sentiment d’infériorité naît d’une caractéristique physique que vous n’acceptez pas chez vous : taille, poids, traits du visage… Vous vous focalisez sur cette caractéristique, et lui donnez trop d’importance, au point de véritablement douter de vous, et de vous freiner dans certaines activités. Des critiques répétées subies durant l’enfance par les parents, ou lors d’une relation de couple douloureuse sont souvent à l’origine de ce type de complexe ;

- S’agit-il d’un complexe intellectuel ? Vous avez le sentiment d’être moins cultivée que certaines personnes, de posséder moins de compétences, de manquer d’intelligence, de réflexion, de logique… Le manque de diplômes parfois être à l’origine de la naissance de ce complexe intellectuel, mais les relations toxiques peuvent également alimenter ce sentiment. Il a des conséquences lourdes dans la sphère sociale de façon générale, et plus particulièrement dans la vie professionnelle.

En finir avec le sentiment d'infériorité - Elisabeth Spertino hypnose psychopraticienne

Conseil n°3 : Arrêter de se dévaloriser

Pour surmonter ce sentiment d’infériorité, vous allez devoir commencer avec un exercice qui vous demandera beaucoup d’efforts : arrêter de vous dévaloriser.

Et il ne s’agit pas seulement d’arrêter de vous dévaloriser lorsque vous échangez avec quelqu’un, mais également de stopper toutes les paroles autodestructrices que vous pouvez avoir dans votre tête, tout au long de la journée.

Devant le miroir, dès le matin, l’heure est désormais aux compliments. Pour renforcer votre estime de vous-même chaque matin, et vous motiver à cesser les critiques que vous vous adressez à vous-même, nommez trois choses que vous aimez chez vous : votre ouverture d’esprit ? Votre sens de l’écoute ? Votre sourire ?

Et tout au long de la journée, le travail continue. Lorsque vous vous surprenez à douter de vous, de vos capacités, de vos compétences ou de vos qualités, recentrez-vous, et corrigez cet écart. Les paroles positives peuvent vous accompagner dans ce travail : vous pouvez par exemple choisir de vous répéter « Je suis capable », « Je crois en mes qualités », « Je suis forte ». A vous de choisir la phrase qui vous apaise le plus, qui vous aide à véritablement croire en vous.

Au début, vous allez certainement de rendre compte que ces autocritiques, et ces jugements négatifs à votre propre encontre sont nombreux. Mais à force de les corriger, ces reflexes destructeurs apparaîtront de moins en moins souvent, laissant davantage place à une confiance grandissante.

Conseil n°4 : Entourez-vous de bienveillance

Le sentiment d’infériorité vous pousse à douter de vous-même, si bien que vous avez beaucoup de mal à vous trouver des qualités ? Faites appel à votre entourage le plus proche, et demandez-lui de faire une liste de vos 5 plus grandes qualités. N’hésitez pas à réaliser ce petit travail à l’écrit : cela vous permettra, dans les moments de doutes, de vous replonger dans cette bienveillance, afin de regagner en confiance en vous plus rapidement.

En finir avec le sentiment d'infériorité - Elisabeth Spertino hypnose psychopraticienne

Conseil n°5 : L’aide d’un psychothérapeute pour en finir avec le sentiment d’infériorité

Parfois, les blessures sont si profondément ancrées et inconscientes en vous qu’il peut être difficile de comprendre ce qui fait naître votre sentiment d’infériorité. Et sans connaître les causes, impossible d’agir efficacement afin d’éliminer les conséquences.

Pour réussir à comprendre vos blocages et vos mécanismes de fonctionnement, l’aide d’un psychothérapeute peut être une solution intéressante. L’accompagnement d’une tierce personne vous aidera à faire le point sur vous-même, vos échecs, vos blessures, pour réussir à surmonter votre sentiment d’infériorité.

Psychothérapeute à Draguignan, j’interviens depuis plus de 20 ans auprès des femmes qui souhaitent avancer sereinement et efficacement vers leurs objectifs personnels. Vous souhaitez en finir avec vos complexes d’infériorité ? Parlons-en !

0 vue

HYPNOSE THERAPIES BREVES DRAGUIGNAN

Elisabeth SPERTINO

908 avenue Fred Scamaroni

83300 Draguignan

Tel: 06 01 87 85 84

REJOIGNEZ NOS 200 ABONNÉES...

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook - Black Circle