Avis | Laura, reconversion professionnelle

Je m'appelle Laura, je vis à Villecroze et je suis venue vous voir car après une première reconversion professionnelle j'avais toujours ce sentiment de ne pas être à ma place, de ne pas trouver ce qui me correspondait professionnellement.





C'est une sophrologue qui intervenait dans l'agence dans laquelle je travaillais qui m'a conseillé de vous appeler.

Je sentais les prémisses du burn out arriver. Je n'étais plus productive, mon esprit "bloquait", je n'avançais plus dans ma réflexion.

J'ai déjà été suivie par une autre thérapeute mais il y avait un décalage entre sa vision des choses et la mienne. Je ne me sentais pas en adéquation. Sur les conseils de la sophrologue, votre méthode semblait mieux me correspondre, et ce fut le cas. En effet, vous laissez libre choix dans mes croyances et je vous sens complètement neutre, "pas de radicalisme" dans certaines pratiques.

En effet, j'ai mis du temps à me faire accompagner. Je ne voulais pas recommencer encore un processus qui n'avait pour l'instant pas porter ces fruits. Je commençais à penser que le suivi n'allait pas m'être d'une grande aide. L'arrivée d'idées noires et l'insistance de mon conjoint ont fini par me convaincre de ne pas rester ainsi.

La première chose était de faire disparaître les idées noires et j'y suis parvenue. Pour le reste, je pense que c'est un travail plus profond. Il y a des prises de conscience mais pour l'instant je ne dirais pas qu'il y ait de changements notoires.  Parler et me livrer me fait du bien. L'esprit n'est plus bloqué comme il a pu l'être, j'arrive à projeter certaines choses. J'ai retrouvé mon état d'avant crise mais il y a encore beaucoup de travail.

Qu'est-ce que cela change de se faire accompagner à votre avis ? Cela permet des prises de conscience et de mieux comprendre certaines de nos réactions, d'aller à la rencontre de certains événements en douceur et avec bienveillance. Les personnes qui ne franchissent pas le cap de l'accompagnement restent campées sur leurs positions et les traumatismes ne sont pas résolus. Le risque ultime est la récidive.  

Si vous deviez me recommander que diriez vous à un proche ? Que vous faites preuve d'une grande bienveillance. Vous n'essayez pas de nous convaincre qu'une certaine méthode est meilleure qu'une autre. Vous faites preuve d'un grand sens de l'écoute et vous savez mettre à l'aise vos patients le tout dans un cadre chaleureux





0 vue

HYPNOSE THERAPIES BREVES DRAGUIGNAN

Elisabeth SPERTINO

908 avenue Fred Scamaroni

83300 Draguignan

Tel: 06 01 87 85 84

REJOIGNEZ NOS 200 ABONNÉES...

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook - Black Circle